27 novembre 2012

Cosmopolis

Histoire: Golden boy, Eric Paker décide d'aller se faire couper les cheveux à l'autre bout de la ville. Ça sera pour lui le début d'une descente aux enfers.

Mon avis: David Cronenberg, réalisateur de génie totalement controversé, met ici en scène le roman de Don de Lillo, que certain, après coup, ont donné comme prophétique. Il s'avère extrêmement complexe d'en saisir les tenants et les aboutissants, surtout si l'on ne regarde ce film que pour découvrir le talent d'acteur de Robert Pattinson.

Fan de Cronenberg et habituée à chercher derrière les apparences, j'ai apprécié cette oeuvre, malgré sa complexité. Je pense que l'on ne peut absolument pas l'appréhender sans avoir un vécu émotionnel important, ni un vocabulaire conséquent au regard de la richesse des monologues -certains diront de la pauvreté des dialogues- d'ou des ricannements dans la salle, ou des spectateurs qui se sont levées et sont parties en cours de séance.

C'est un des films les plus durs de l'oeuvre du réalisateur, même s'il semble soft, car toute l'action, ou à peu près se passe à huis clos dans une voiture. Il est dérangeant intellectuellement,car on a l'impression que la situation échappe totalement au personnage, ce qui n'est en fait pas du tout le cas. C'est une autodestruction volontaire, contrôlée, car il est rongé par son passé et le peu d'amour qui l'entoure.

Ce n'est pas un film pour tout public, c'est la seule chose que je peux dire. 

Posté par Lanael Logan à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 novembre 2012

De rouille et d'os

Histoire: Une jeune femme perd ses jambes après un accident. Sa vie bascule alors dans la solitude, puis une rencontre change à nouveau tout.

Mon avis:Très beau film sur la différence, la vie, l'amour, la souffrance, la solitude. Audiard aborde ici tout les sujets qui font mal, avec une poésie, une tendresse et une force qui rende se film particulièrement touchant. A voir absolument, il est impossible d'en dire plus, sauf qu'il aurait mérité une récompense.

Posté par Lanael Logan à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]